GO- 2017: La CAN des dames

Moi, je l’aime bien Coumba Diakhaté Mar, cette consœur de la RTS. Une très bonne journaliste. Seulement amoureuse de son métier, et qui se bat parfois plus qu’un homme pour donner satisfaction à ses auditeurs et téléspectateurs.

Au début, je croyais qu’on lui filait des reportages caviar parce qu’elle était la sœur ou la cousine de Mayacine Mar, le Directeur technique de l’équipe nationale. Mais, à l’arrivée ? Mea culpa. Elle ne doit sa chance qu’à la sueur de son chignon pas toujours last-cry. Mais nul n’est parfait.

Cette année donc, avec l’autre, la chrétienne musulmane Françoise Seck, Coumba Diakhaté Mar va couvrir la Can pour nous. Au nom de la parité ? Les deux femmes seront-elles rejointes plus tard par des hommes ? Je n’en sais rien. Ce qui est sûr, c’est que la RTS semble avoir porté son choix de cette CAN 2017 sur Ibrahima Mboup et Pape  Birame Bigué…. je ne sais plus trop quoi.

Sont pas mal, ces deux là, mais ils en font souvent un  peu trop!

Citez lui simplement un joueur au cours d’un match, pour que Ibrahima Mboup, par exemple, démarre comme un TGV ou TERMACKY.

Il va tout de suite laisser tomber la partie en cours -même quand un penalty est sifflé- pour vous casser les pieds avec le CV du gars, ou ses passages dans d’autres clubs, sans oublier la cicatrice qu’il porte sur la cuisse droite et qui lui serait venue d’un jour de grève scolaire. Ya pas deux comme Mboup  pour vous épater avec son érudition footballistique.

Parfois comme un Laye Diaw qui, en 1998, avait failli louper le coche en nous assommant avec le père du joueur Souleymane Sané (géniteur à son tour  de Leroy Sané), alors qu’une équipe venait de marquer un but. Il avait tout raté Laye, et tout le monde se souvient encore des commentaires rigolos de feu Thierry Rolland, sur le sujet.

Cébé

Voir aussi

Dernière minute : Yaya Jammeh se rendra en Guinée Conakry

Les choses ont évolué en Gambie. Les dernières informations révèlent que le président sortant Yaya …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *