Accueil / UNE /  GO: A diable, diable et demi

 GO: A diable, diable et demi

Cette histoire de fusillade des politiciens véreux que Seydou Guèye  (l’éternel aspirant – looser maire de Dakar) cherche à coller à la peau d’Ousmane Sonko, risque de se retourner contre lui.  Contre lui seul.

Outre qu’il a été le seul politicien sénégalais à aller jusqu’à fouiller dans les poubelles pour essayer de salir un adversaire de classe et non un redoublant ou un transhumant, comme il y en a plein dans son parti, la méthode Guèye, ringarde et peu flatteuse, n’est plus de  mode.

Cela ressemble davantage à de la f…et ceux qui s’en prévalent sont toujours laissés en rade par des concurrents bardés de connaissances et de diplômes qui peuvent au moins aider à améliorer la rédaction des communiqués du Gouvernement.

Sonko semble déjà prendre la pleine mesure de la peur panique qui commence à gagner ses adversaires, quand il dit à Seydou Guèye : « N’aie pas peur, personne ne va te fusiller »

 Cébé

 

À voir aussi

GO : « Ndékéteyo », notre pont est bien gambien

Après des dizaines d’années d’attente, le Sénégal et la Gambie ont enfin inauguré un pont …

Tabagisme: Le «Morrisgate» au Sénégal et en Afrique

Le scandale du « Morrisgate » fait froid dans le dos. L’industrie du tabac Philip Moris basée à …