abdou-mbow

GO Abdou le «  FRANKOFIL »

Pas gentils certains confrères ! Ils révèlent qu’en compagnie du Premier ministre, Mahamed Boun Abdallah Dionne, Abdou Mbow était parti en France à son tour, présenter les condoléances de l’État du Sénégal, à la suite de l’attentat survenu à Nice, que le monde entier a déploré.

Mais au lieu d’être prudent et de se contenter d’écrire quelques lignes circonstanciées sur le cahier de condoléances, le petit député de poche, journaliste à ses heures perdues, aurait pondu un tel charabia que d’aucuns avaient fini par se demander s’il n’avait pas triché à l’épreuve d’entrée en sixième, s’il avait bien eu son « certificat et bourse », à l époque.

Ce sont les mauvaises langues qui font ce genre de remarques, naturellement. Mais quand on sait que s’il n’est pas forcé, c’est avec grande peine qu’Abdou accepte de laisser son Wolof aux vestiaires pour jacter franc, quand on sait, par ailleurs, qu’ il a un amour fou pour les médias, et les micros, pareille mésaventure ne pourrait surprendre, outre mesure.Dommage, puisqu’il s’agissait de parler au nom du Sénégal. Car, notre pays mérite mieux que ce Français clair, obscur, décrié, pour avoir donné au monde des génies littéraires comme Léopold Sédar Senghor, Birago Diop ou Abdoulaye Sadj.

Il ne reste qu’à attendre que Macky finisse sa campagne électorale déguisée, pour lui présenter le dossier et lui demander des sanctions. Des sanctions fortes qui n’épargneraient pas non plus Cissé Lô, qu’on a eu l’imprudence d’envoyer au groupe des parlementaires de la CDEAO, alors qu’il avait raté son B.E. F. M. à trois reprises.
Cébé

Voir aussi

arton157601

LE PM ANNONCE 1000 EMPLOIS AVEC L’ARRIVÉE D’UN « NOUVEAU CLUB MED »

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a annoncé, vendredi, à Dakar, la construction d’un …