ACTUALITE

GO : Alors, On laisse tomber la télé numérique ?

  • Date: 2 septembre 2015

La transition pour la télé numérique a été lancée depuis le mois de juin dernier.  C’était assez simple, nous avait-on expliqué. Il s’agit simplement de se procurer un boitier spécial de 10 000 f (dont la moitié constitue une subvention  de l’Etat), pour pouvoir accéder au numérique, et se débarrasser des anciens décodeurs.

Le groupe Excaf avait préfinancé l’opération, et par conséquent,  gagné le marché. Le lancement a été effectué au mois de Juin dernier. Depuis, deux mois ont coulé sous les ponts, mais toujours rien.

Alors comment se fait- il ?  Pourquoi l’ARTP qui est  chargée de superviser l’opération, continue t’-elle à se taire ? Ou trouve-t-on ces boitiers miracle, pour prétendre à des images de première qualité, comme sur les télés toubab ?  ?
En attendant que  les autorités daignent répondre à ces questions, beaucoup de sénégalais continuent de se demander si l’opérateur choisi on ne sait comment, serait à même de remplir la mission. Les raisons de ces  interrogations sont nombreuses.

Si l’on retient que le propre  bouquet de l’opérateur « choisi « pose  problème aux abonnés, avec des produits  largement annoncés mais toujours factices à l’arrivée, si on y ajoute qu’il ne se passe jamais six mois sans que de grandes chaînes  internationales ne  se plaignent d’être piratées et menacent de saisir la justice, il devient  urgent que les autorités de l’Audiovisuel sortent de l’ombre et  nous fixent sur le sujet.  C’est la moindre des politesses. Ou préfèrent-elles que les journalistes s’en mêlent, pour voir ce qui cloche dans cette affaire ?

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15