ACTUALITE

GO- Après la caravane de la Perl, Wade va-t-il restituer son terrain ?

  • Date: 15 juin 2015

Dans le cadre des  terres que l’Etat compte récupérer, figure  bien celle de l’ancien Président Wade. Sa superficie est de  14000 mètres carrés. C’est le même site où squattaient les festivaliers, pendant le Fesman, comme on peut toujours  le constater avec ses cadavres de containers qui servaient de dortoir.

Aujourdhui qu’il est laissé en l’état depuis la grande manifestation  internationale, Wade va-t-il suivre l’exemple de Macky, en le restituant au Domiane Public Maritime ?

C’est en tout vas le vœu de la Plateforme pour  l’Environnement et la Réappropriation du littoral qui, dans le «Yendou» qu’elle a organisé hier le long de la corniche de Dakar, est repartie en croisade contre l’occupation anarchique de la Corniche.

L’ancien Président du Sénégal n’est cependant pas seul, dans le viseur de l’association. Y figurent aussi en bonne place l’hotel (de passe ?) du Virage à l’architecture complètement déjantée, la nouvelle station d’essence en érection sur la route de l’Aéroport, la Pointe des Almadies devenue un immense souk qui ne permet justement plus l’accès à la mer, mais surtout les falaises malmenées du Phare des Mamelles sur les flancs duquel, Wami, une Ong saoudienne, veut ériger dangereusement un établissement scolaire.

Si on y ajoute les terrains de Karim Wade et Pape Diop qui font des centaines d’hectares mis à l’abri des regards indiscrets par de mahoustes clotûres, l’atelier de couture de Collé Ardo Sow à même le trottoir, et les dizaines de bâtisses «coffres-forts» et discrets qui jalonnent le parcours, nul doute que le projet de loi sur le littoral, un texte censé mettre fin à l’occupation irrégulière des terres situées le long des côtes sénégalaises, ne verra jamais jour. Même si, en renonçant à son propre terrain, le président de la République comptait rapidement faire des émules.
Qui disait encore qu’àprès la carotte, le bâton ?

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15