GO  oumar-sar

GO Après l’air, Oumar doit humer …la sérénité

Ainsi donc, après les jeunes libéraux, Oumar Sarr, le Coordinateur national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds) vient à son tour de bénéficier d’une liberté provisoire. Il va par conséquent pouvoir de nouveau humer l’air de la liberté et retrouver sa famille.Mais au-delà, il y a quelque chose qui ne sent pas bon. Si la libération à l’emporte pièce du député libéral traduit le combat forcené de ses pairs et de son parti, il y a encore lieu de se demander si la justice sénégalaise ne ferait pas mieux de cesser d’être à la traine de la volonté du pouvoir exécutif.

Il faut toujours que les ordres viennent d’en haut pour qu’elle se souvienne qu’elle aussi constitue un pouvoir, malgré le décorum et les vśux pieux.
Cela dit, n’y a-t-il pas de quoi désespérer de l’Opposition, par la même occasion ?

En tout cas, quand Oumar Sarr, (en désespoir de geôle), dit pour justifier ses discours hors propos, qu’il n’a pas fait autre chose que signer une pétition de l’instance supérieure de son parti, ou alors que Ousmane Tanor Dieng, en fin de parcours, essaye de se rassurer en affirmant qu’il a les 90% des socialistes avec lui, quelque part cela semble poser problème.

Voilà des gars qui ne s’assument pas et qui obligent les Sénégalais à se demander s’ils pourront un jour assurer la direction de ce pays. On va en rester là pour le moment, c’est mieux.

Cébé

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …