Accueil / UNE / GO: Ça ne sent plus la rose

GO: Ça ne sent plus la rose

Il n’a pas fallu grand-chose. Juste qu’un technicien de surface véreux se rappelle un tas de foin oublié, un dépôt de gite larvaire, pour que les piqures des injures et de l’incivilité fleurissent à nouveau sur les lèvres de nos politiques. Comme à la veille de chaque élection.

A quatre mois de la présidentielle, le bas niveau du débat politique recommence à exaspérer et à inquiéter plus d’un. Les propos à la limite malséants, licencieux, ont appauvri ce qui devait être une véritable occasion de confrontation programmatique.

Les répliques réactionnaires, suite aux sorties de Ousmane Sonko,  révèlent à notre niveau la vacuité du discours, des identités remarquables chargées de communiquer officiellement sur le bilan du PR. La presse écrite, les émissions télé ou radio sont devenues le terrain de joutes oratoires stériles et improductives.

Parcourir les réseaux sociaux (principalement les pages des hommes politiques et de certains de leurs affidés), est une véritable torture. Umberto ECO avait raison : « Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’aux bars et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd’hui, ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel »

Cébé

 

À voir aussi

CIA: Le prince héritier Saoudien a tué Khashoggi

La CIA a conclu que le prince héritier saoudien a commandité l’assassinat du journaliste Jamal …

France: Une Sénégalaise tuée

Mary Erika de Barros, une Sénégalaise de 28 ans, a été sauvagement poignardée le jeudi …