Accueil / ACTUALITES / GO : Des caisses vides sous le… COUD ?

GO : Des caisses vides sous le… COUD ?

C’est ce ministre qu’on aurait dû traîner à la place publique, pour de sérieuses explications. Ce n’est pas lui qui disait que nous sommes devenus liquides et que nous pouvons désormais nous permettre quelques petites fantaisistes et gâteries luxueuses ? Comme respecter régulièrement nos engagements, entretenir et ventiler décemment nos talibés dans les régions, relooker l’avion présidentiel et même payer notre dette intérieure qui intéresse énormément les entreprises nationales et les enseignants ?

Qu’est ce qui a donc changé, entre-temps, pour qu’on continue à humer les relents de l’année 2017, comme le fait si vaillamment  le COUD ?
Malgré le démarrage de l’année académique 2018-2019 en tout cas, les restaurants universitaires restent toujours fermés. Les chambres itou. Aucune des prestations, en dehors des urgences médicales, n’est en cours, poussant les étudiants à dresser de nouveaux plans qui menacent de perturber de nouveau la paix sociale.

Quand donc serons-nous sevrés de fausses promesses, Oumaro ? Faudrait peut être croire que quand on parle d’accident de la route, c’est cette dernière qui est la coupable.


Cébé

 

À voir aussi

Macky supprime les anciens passeports diplomatiques

Macky Sall met fin à la pagaille des passeports diplomatiques. Il a décidé de s’attaquer …

Grève des boulangers: L’Ascosen invite l’Etat à ne pas céder

Le mouvement de grève lancé dans le secteur de la boulangerie a été suivi à …