GO   thierno-bocoum1

GO- C’est bon, Thierno « Beaucoup » !

À voir comment on fait de la politique dans ce pays, je me demande si à mon tour, je ne ferai pas mieux d’y entrer avant les prochaines échéances électorales.

Pas parce que je suis orateur exceptionnel, mais au moins, je me sens capable de faire comme Moustapha Cissé Lô et Thierno Bocoum du parti Rewmi. Ils ne boxent pas dans la même catégorie, certes. Thierno est plus pointu, et d’une urbanité citoyenne. Sans reproches.
Mais à force d’essayer de faire la promotion de sa formation politique et de tirer à boulets rouges sur l’Apr et le Gouvernement, il finit aussi par lasser. En français, de la saturation.Comment procéderait Thierno ? Simple. Le matin, après la première prière, il capte les radios locales, stylo Bic en main. Dès que ça déconne quelque part, il note.
Rebelote à midi, et à 18h. Maintenant, avec un carnet rempli d’infos, même des plus futiles, il part pour la chasse de ses amis de la presse. Si certains sont immédiatement preneurs de sa prose du jour parce qu’ils n’ont rien sous la main, ça marche. Si d’autres jouent les retardataires, ça peut aussi marcher. Il suffit de leur accorder un petit sursis. D’une manière ou d’une autre, on va leur faire savoir qu’ on vient de pondre quelque chose, et qu’ils n’ont qu’à prendre le raccourci de facebook, pour se servir comme des rois.

Résultats des courses ? Il n’est plus possible de rester un jour entier sans lire ou entendre Thierno Beaucoup. Et à ce titre, nous lui décernons la médaille du Sénégalais le plus consulté, sans avoir besoin de commettre un ouvrage.

Cébé

Voir aussi

direc

Cojer- Macky Sall confirme Thérèse Faye jusqu’en 2019

Le Prèsident de la République a présidé ce samedi, en sa qualité de secrétaire général …