ACTUALITE

GO- C’était presque Bercy, avant-hier au Palais

  • Date: 30 mai 2016

You ne m’a jamais invité dans ses soirées parisiennes, sans doute parce que je ne sais ni chanter, ni faire du « tassou ». Mais grâce à la magie de la petite lucarne, je peux certifier que je n’ai presque raté aucune édition, et que je suis à l’aise, pour me faire une idée claire du travail des uns et des autres sur scène.

Tout comme je peux juger de ce qui s’est passé, avant-hier samedi, au Palais et qui n’était pas bien loin d’une séance d’ «  Au théâtre, ce soir ».

Alors que toutes les forces vives de la Nation étaient réunies par Macky pour débattre des problèmes de l’heure (je veux parler des choses importantes, voire graves), voilà qu’en apéro, on nous offre du divertissement avec Abdoulaye Mbaye Pèkhe et Hadj Mansour, sous la bénédiction d’un Mc circonstancié, nommé El Hadj Kassé.

Quand mettra-t-on un terme à ce « griottisme » envahissant qui n’épargne même plus les rencontres solennelles et sérieuses qui intéressent la République ?Que diantre étaient-ils allés faire dans cet antre, où on devait débattre des problèmes les plus sérieux de l’heure que rencontre le pays ?
À entendre le contenu de leur speech, rien d’autre que chercher à glaner facilement des sous, comme au bon vieux temps de Wade. Et au vu de leurs minables prestations d’avant-hier, on peut encore bien se demander si réellement un jour nous pourrons rompre d’avec le folklore et les pratiques politiciennes habituelles, même en zone de turbulences.

En vérité, ces deux là n’avaient rien à faire sur les lieux, même si par ailleurs, ils se prévalent d’une association dite des communicateurs traditionnels, dont ils sont les seuls à pouvoir parler de l’utilité publique.

Qui a eu l’idée de les inviter à pareil débat, et à quelles fins ? On va encore chercher. Tout comme on continuera cette enquête chargée de débusquer le ministre qui a signé le chèque de Bigtogo et que personne ne semble vouloir identifier, pour cause de multiples collusions avec…les amis.

Cébé

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15