ACTUALITE

GO : Cité Mixta : Une arnaque de luxe

  • Date: 19 septembre 2016

Depuis bientôt un siècle, disposer d’une parcelle ou d’un terrain à Dakar, s’avère plus difficile que d’épouser deus misses Monde, en même temps. On s’accommode de tout et on paye à prix d’or, pourvu simplement que l’opération soit régulière devant l’administration, et qu’on ait des facilités de payement.
Est-ce ce qu’a compris la Société Mixta Africaine pour proposer aux Dakarois des logements près du Stade Léopold Sédar, beaucoup moins fonctionnels que des Hlm de Ngaye Mékhé ?
A la nouvelle cité en tout cas, les premiers ennemis auxquels il faut faire face s’appellent moustiques. Matin, midi et soir. Pas des mignons dont vous oubliez la piqure un quart d’heure après, parce que vous les avez arrosés d’un petit jus de YO-Tox, mais des véloces, des féroces qui fument des Baygon et vous rient au nez. Des guerriers amés de dards comme des scorpions, qui vous obligeront à cesser toute activité pendant une heure après piqûre, simplement parce que vous aurez besoin d’une bonne heure pour un grattage intégral du corps, loin des yeux et près des ongles. De varies sangsues.

Le deuxième fléau, avant que je ne lève l’ancre aujourd’hui, puisque je suis en convalescence et que j’ai envie de me reposer.

Le manque d’eau total. Comme en brousse, on se débrouille avec des charrettes ambulantes remplies du précieux liquide (1000 f l’unité et par jour), en attendant qu’un soi-disant contentieux avec la Sones se résolve un jour.Ce n’est pas tout. J’y reviendrai. Rendez-vous à la prochaine édition pour parler maintenant des petits problèmes, comme les prix multipliés par dix par les boutiques du coin, qui estiment que la zone est enclavée, éloignée, et qu’elles ne craignent rien.
Vous en faites pas. Je ne vais rien oublier.

Cébé

1 Comments

  1. Les inconvénients relatés: moustiques, pénurie d’eau, coût de la vie dans le secteur, etc. Pour une solution rapide; constituez vous en association de résidents, formez un bureau, faite une assemblée et trouvez des solutions appropriées aux problèmes rencontrés en accord avec le promoteur et les services publics compétents respectifs. Ces problèmes sont propres à tout secteur nouveau d’habitation, en général éloigné et isolé

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15