GO  BALDE

GO : Coucou ! Revoilà Baldé.

Alors qu’on croyait cette affaire défensivement enterrée, voilà que de nouveau, le rapport concocté par le cabinet d’Alboury Ndao à propos de l’ancien Secrétaire général de la Présidence, est effectivement sur la table des juges de la commission d’instruction de la cour de répression de l’enrichissement illicite.

Le travail aurait suivi à la piste la trace des comptes bancaires de l’actuel maire de Ziguinchor. Et découvert des choses très intéressantes, avec des mouvements de fonds suspects.Pour l’instant on en est là. Mais on va voir la suite. Il suffit de patienter pour connaitre le fin mot de l’histoire.

En attendant on peut dire que ce dossier est à tout le moins gênant. La religion (ou la morale) nous interdit de tirer sur une ambulance, et on ne doit pas trop charger l’ancien copain de Karim.
Mais quand on se souvient encore des palmiers de Baldé sur la Corniche, (plusieurs millions de frs l’unité) ou alors de son bateau le Musica pour un milliard de frs la nuitée, deug deug quelque chose reste en travers de la gorge.Ah l’Alternance !!! Ah le Fesnac !!! Je me rappelle certains sénégalais et les signares aux bracelets de diamant, à l’ombre verte des vérandas, attendant le soir des millions versés dans leur compte, dans la plus grande discrétion.
(Chants d’ombre améliorés)
Cébé

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …