GO : Cuvée 2016, Revoilà Tapha !

Chaque année, les sociétés se choisissent un jour fixe, pour faire le bilan de leurs activités. Lui, Tapha, attend son « gamou, ce jour qui lui est presque exclusivement propre. Pas pour s’amuser avec des passifs  et  des actifs  puisque les cérémonies religieuses ne sont pas commerciales,  mais pour procéder à des réajustements …temporels. Et si ça se trouve, régler quelques comptes ou faire des plans pour améliorer l’ordinaire.

En 2011 par exemple, quand malgré les milliards qu’on leur offrait, des  marabouts renonçaient à voter pour Wade, de peur de s’attirer les foudres des Sénégalais, lui Tapha, s’’était donné deux jours pour mieux évaluer la situation. Au troisième, il est sorti de sa réserve,  pour déclarer urbi et orbi qu’il avait fini d’étudier le topo.

« Khana marabout dou nit, s’était-il exclamé, avant de poursuivre : « Mane dé, je ne sais pas ce que vont en penser les autres, et cela ne m’intéresse pas. Mais mane Cissé Ngari, moi, je vais voter Wade Kassa  Borom Teranga. Et à partir de maintenant, je vais demander à tous mes talibés de faire comme moi, pour une paix durable  au Sénégal et dans les daaras.

Vous comprenez maintenant pourquoi je suis surpris ce matin,  quand, au lieu de s’occuper  du « gamou » annuel de Pire qui pointe le bout du nez, on m’apprend que  Tapha continue les déclarations politiques et tire même sur Abdou Diouf ?

Comme dirait Gérard Sénac de Eiffage : « il vaut toujours mieux prendre l’autoroute par les bornes. »

Cébé

Voir aussi

GO Can 2017 La RTS s’octroie tous les droits de la CAN

Du jamais vu. Pendant qu’elle couvrait hier la prestation de serment de Yaram Barro (incapable …