GO Diégane

Diégane lave Djibo à grande eau…saumâtre
Pas facile d’être l’adjoint d’une pirouette comme Djibo Kâ. Car si à chaque virage, il clignote à gauche, tourne à droite, et prend le contrepied de l’histoire, cela finit par donner le tournis. Il faut toujours être alerte et imaginatif pour prétendre suivre les pas de Pépé Poulot. Un exercice difficile même pour un zélé comme Diégane Sène, qui le connait pourtant depuis le lycée.
Avant- hier, en essayant de défendre son gourou à la télé, le sus nommé s’est encore plus planté que s’il ne l’avait ouverte. Quand il dit que la décision de Djibo Kâ de rallier Macky a été suscitée par le bureau exécutif de son parti qui s’était réuni pour la circonstance, quand il avance par la suite que le petit berger appartient à la grande race des grands socialistes qui ne se sont jamais reniés , soit Diégane ( qui a faux airs avec Martin Faye) se tape une petite rigolade dans le cadre du cousinage à plaisanterie, soit il prend les sénégalais pour des demeurés amnésiques.
A moins que, comme cela se susurre, le départ de son maitre pour le camp présidentiel, ne soit une occasion pour lui, de monter enfin au podium.
Mais l’un dans l’autre, que vaut franchement un podium de l’URD, un parti si intime qu’une case suffit à tous ses membres, s’ils décident de prendre le thé ensemble ?
Cébé

Voir aussi

Mbagnick Diop souffle une bougie

Les jours se suivent. Les années se succèdent. Et à chaque heure commémorative, une nouvelle …