GO Réglement de comptes

GO Encore des règlements de comptes ?

Qu’est ce qui explique cette légèreté qu’on constate de plus en plus dans certaines publications qui squattent le Net « sénégalais, et qui s’en prennent régulièrement aux responsables de sociétés d’Etat? » Comment un media sérieux peut-il parler d’un désordre flagrant qui régnerait au Port Autonome de Dakar, sans d’abord nous dire exactement ce qui s’y passe

Et pourtant c’est ce qui est arrivé cette semaine. Sur un site de la place. Avec un articulet aux relents alarmants qui nous apprend que le Port de Dakar serait en train de prendre eau de toutes parts, et que si rien n’est fait, ce fleuron de l’économie sénégalaise risquerait de couler.
Brrrr ! Que se passe t’-il donc de nouveau dans l’institution ? Que signifient ces cris d’orfraie ? Où se trouverait la menace ? On a beau chercher, mais on n’a rien trouvé de sérieux.
Et à la place de réponses claires et précises , voilà que le média en ligne nous apprend simplement qu’après près le limogeage spectaculaire du Directeur Financier Mamadou Diop il y a quelques jours , l’essentiel des cadres de la boîte serait aujourd’hui sans bureau, et voltigerait comme des feuilles mortes dans l’espace portuaire, alors que le Port Autonome de Dakar dispose de locaux et d’immeubles qu’il met en location un peu partout à Dakar.
Pas un peu aérien tout ça ? De quoi justifier le couvre-feu ? Vous pouvez en juger vous-même. Mais si jamais les arguments avancés par le journaliste pour décrier une mauvaise gestion de Cheikh Kanté et prédire la mort du Port de Dakar se résumaient à ça, il deviendra facile de déceler un coup fourré. Encore que l’article n‘est même pas signé.
Cela ne fait t’-il pas penser d’ailleurs à une tentative ostentatoire de nuire ? Resterait seulement à savoir à quelles fins.
Cébé

Voir aussi

pr-macky-sall

30 ANS D’EXISTENCE DE LA SAGAM Macky plaide l’externalisation de la gestion de la sécurité

La Sagam international a célébré, hier, ses 30 ans d’existence. Venu présider la cérémonie de …