téléchargement

GO- Finalement, tu veux ou tu ne veux pas ?

Dans l’affaire du « Protocole de Rebeuss », on avait cru l’État indifférent. Jusqu’au moment où le Procureur de la République s’en est autosaisi, et a rouvert une enquête, suscitant ainsi la réaction des Sénégalais qui ont salué la décision comme une excellente initiative.Le Sénégal, en effet, ne pouvait pas continuer à offrir ce spectacle affligeant, sans que la Justice ne réagisse. La polémique qui discrédite l’État et les Institutions doit être tranchée, éclaircie. Et cela, seule la justice peut le faire. Tous les acteurs directement concernés et ceux susceptibles d’apporter un éclairage à la manifestation de la vérité, doivent collaborer et répondre à la justice.
Mais que vient-on d’apprendre ? Qu’en fin de compte, l’État a décidé de surseoir à l’enquête sur le « Protocole de Rebeuss » qui devait démarrer, hier, et qu’il a été demandé au Procureur de la République près le tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, de ranger le dossier dans les tiroirs jusqu’à nouvel ordre.C’est possible ça ? Oui. C’est même courant quand le …courant ne passe plus. Et comment va réagir l’intéressé ? Ça, c’est une autre question à laquelle seul « Seugn Bi » peut répondre.

Cébé

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …