GO Jean Marie sonde l’Etat

D’une part, Jean Marie Biagui, l’un des chefs du MFDC  (pas le seul, il y en a d’autres), a parfaitement raison. Dans un pays où il  est plus difficile de trouver un timbre –poste qu’un parti politique, n’importe qui peut postuler.
Mais le  seul truc gênant dedans, c’est de voir un gouvernement délivrer  un récépissé à un mouvement armé qui s’en revendique, et qui nous le montre chaque fois qu’il a les poches trouées.

Ca ne se fait pas voyons !  Peut être que c’est à a cause de cela que le ministre  de l’Intérieur lui a refusé un récépissé au nom de son parti, le Mouvement pour le fédéralisme et la démocratie constitutionnels (Mfdc), même s il a trafiqué le nom pour lui faire signifier autre chose.

Une autre fois, Jean !

 

Cébé

Voir aussi

La folie de Jammeh se confirme

Le 5 avril 1887, dans une lette historique, John Emmerich Dalberg assène à Bishop Mandel …