Go   sarko-2

GO : La preuve que Sarko n’est jamais entré dans l’histoire…

Ce n’est pas à Macky de répondre à Sarko. Nous l’en dispensons pour lui permettre de vaquer à des occupations plus utiles pour son pays, et pouvons très bien le faire à sa place. Car, l’homme n’en est pas à sa première « boulette », en matière de littérature et d’histoire.
Un peu saoul depuis la sortie de son livre, il se prend maintenant pour un grand dramaturge politique, allant jusqu’à se comparer à Racine dont il dit qu’il  avait été très perturbé par les critiques quand il a sorti Phèdre.
Naturellement, et immédiatement les railleries et les critiques ont suivi. Et comme toujours, pour calmer le jeu, son entourage a fait une sortie pour rassurer, en précisant que c’était évidemment « pour rire ». Jaune ? Mais Sarko a toujours été récidiviste. Toujours dans son livre et comme cela ne lui suffisait pas, le voilà encore qui invente un duel entre Obama et Bush, quand il évoque une campagne « d’une rare violence » entre les présidents américains George W. Bush et Barack Obama. Alors que ces derniers ne se sont pourtant jamais affrontés dans la course à la Maison Blanche.

Pourquoi, dès lors, ne pas lui pardonner sa bourde de Dakar, quand il disait que le drame de l’Afrique, c’est que l’Homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès.

Pourquoi ne pas nous résigner à ne le considérer que comme un farfelu qui s’agite pour prouver son existence à la veille d’élection, surtout quand Hollande, son successeur, avait répondu que le continent était « non seulement dans l’Histoire », mais aussi « une partie de l’avenir » de l’humanité ?

Cébé

Voir aussi

direc

[SUIVEZ EN LIVE HD] : Ouverture de la 5ème édition de l’Université Républicaine de la COJER à Saly Portudal