UNE BIBI-1-1

GO Laye Beugg souf prend trois ans

L’affaire Agir Immo ne pouvait pas se terminer autrement. Le  patron, Abdoulaye Youssou Diagne dit Laye Beuug Souf vient en effet d’être condamné à 3 ans de prison ferme, avec cerise sur le gâteau, un remboursement de 3 milliards CFA à ses clients, et 1 million d’amende pour le Trésor Public.
Sans doute de quoi moralement satisfaire ses victimes qui ne font pas moins de 700. Mais pas assez pour rassurer tous ceux qui avaient mobilisé jusqu’ à leurs derniers sous, pour se doter d’un terrain. IL ne leur aujourd’hui que leurs yeux pour pleurer. .
C’est que le truc de Laye était trop trop cool. Sous prétexte d’octroyer des parcelles à tous, il ramassait le fric des pauvres gorgolous en quête de terrains, et déclarait par la suite que le retard des promesses était dû à l’administration qui trainait les pieds. Et quand quelqu’un réclamait un remboursement, à défaut d’un terrain, il s’entendait dire que la chose n’était plus possible et qu’il fallait s’armer de confiance.
C’est comme ça que, sans se fatiguer, Laye a pu se faire des milliards pendant des années, avec des complicités actives et passives à tous les niveaux.
Mais à présent que le verdict est tombé, assorti d’une contrainte par corps au maximum par le tribunal de Dakar, les choses vont-elles revenir à la normale pour autant ?
.Rien n’est moins sûr. Dans ce pays, presque personne ne paie des amendes. Et si les victimes risquent de perdre gros dans cette affaire, ce sera par ce qu’ils devront encore attendre plus longtemps. Tant qu’il est en prison, Laye leur rétorquera qu’il a les mains liées, pour reprendre ses activités et rembourser.
Un vrai casse-tête sénégalais.

Cébé

Voir aussi

djibo-ka-senego

CNDT- Djibo dévoile les contours de sa mission

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), a dévoilé le contenu …

Open