GO- Les carottes étaient déjà cuites, Joe !     

« Même si on m’a réélu, je n’avais pas le soutien de tout le monde du foot. »

C’est ainsi qu’il s’est exprimé hier, Joe, en annonçant sa démission de la présidence de la Fifa, à la suite des nombreux scandales financiers et de corruption qui éclaboussent l’institution.

A 79 ans, et en poste depuis 1998, le président de la Fifa  a indiqué qu’il va convoquer un congrès extraordinaire, et qu’il mettra son mandat en disposition, d’ici fin Décembre, ou début de l’année prochaine.
Pourquoi attendre tout ce temps ? Vous ne connaissez pas bien Joe. Quand l’autre jour, je faisais allusion à Hayatou, son nègre de service, c’est seulement par faute de temps et de place que je ne suis pas remonté jusqu’à lui.
Car il est fort, Blatter. Trop fort.

Mais moins que les yankees, quand même.

Hier, dès 10 h, la Chaine américaine CNN donnait le ton, en parlant de l’adjoint, accusé d’avoir détourné une bonne dizaine de millions de dollars, avec l’aval de Joe. Quelques minutes plus tard, c’était pour revenir nous apprendre que la Fifa allait organiser une conférence de presse, avec de possibles révélations.
Mais, c’était simplement pour nous faire savoir que la messe avait été dite ailleurs. Joseph Blatter ne pouvait plus échapper. Après une enquête des Américains qui ne fait que commencer, une autre des Suisses portant principalement sur l’organisation des «Coupes du Monde» octroyée de manière bizarre à des pays qui étaient très loin sur la liste d’attente, mais surtout après la dénonciation du Français Jerome Champagne, son «Premier Ministre» sorti de nulle part, les carottes étaient cuites et la démission restait le seul recours, pour ne pas sortir de la jungle en criant. Et cela, Joe le savait. Il l’avait si bien compris d’ailleurs, qu’il a jeté tout de suite l éponge, sans sourciller, espérant seulement un petit répit, pour organiser ses affaires avant le grand et immanquable déballage qui ne manquera pas de suivre dans les prochains jours.

Cébé

Voir aussi

GO Can 2017 La RTS s’octroie tous les droits de la CAN

Du jamais vu. Pendant qu’elle couvrait hier la prestation de serment de Yaram Barro (incapable …