cheikh_bethio_femmes

GO Les Cheikhettes ? C’est des disciples des Cébé, voyons !

C’est comme ça ; la vie. On vit peinard 70 ans, on se fait des « adyas » de plus d’une tonne d’or, on dépense sans compter les milliards des talibés disséminés jusqu’en Chine, on épouse les plus belles nanas du monde (plus celles qui sont tombées expressément amoureuses de vous, because « yako yoor), on fait des lunes de miel sur tous les astres, puis…patatras. Un beau jour, tout s’écroule, on ne sait même pas comment.

Comme on a toujours pensé qu’on est devenu invulnérable, cela étonne. Mais c’est le sens de notre présence d’ici-bas, aux champs comme sur un trône. Brusquement, les ennuis s’entassent. Comme de la neige en pleine nuit. On ne sent rien venir.

Ça ne vous épate pas ces histoires de dames que Béthio veut anoblir dans la religion (sékhal) sans en parler à personne ? Où avez vous déjà vu des « mujers » aux premiers rangs chez les « muslims » ? C’est quoi ce genre d’initiatives susceptibles de créer des précédents sans que la haute hiérarchie ne donne son avis ?

Le moins qu’on puisse dire dans tous les cas, c’est que l’idée pue bizarre et imprudent. Et quand un homme de Dieu, Serigne Sidy Makhtar, tombe sur ces projets innovateurs de Béthio, il n’attend point le lendemain pour montrer publiquement son désaccord sur les dérives.

Depuis toujours, les dames ont leur place et leur rôle dans le mouridisme, tandis qu’ailleurs elles peuvent être des voyantes, des saintes privées, des «  badianou gokhe » et même des disciples de Cébé. Entendez pratiquantes et bonnes vivantes.

Alors, se lever un beau jour pour en faire des dames-en-chef….

Cébé

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *