GO Awa Ndiaye

GO : Les lacunes faciles à combler de Awa Yombé

Moom nake elle est comme ça. Naturellement. Peu diserte, Awa Ndiaye de Saint-Louis, ne parle qu’une fois ou deux, l’an. Mais thieuy, quand elle s’y met !
Interrogée récemment par des confrères sur la CDP, la nouvelle planque que Macky lui a trouvée et qui n’exige qu’un BEFM plus 2, voilà que la professeure, l’ancien ministre de la Femme de Wade, nous apprend qu’elle ne savait même pas à quoi servait le bidule. Ni même que CDP signifiait Commission des Données Personnelles
Plutôt, elle. Elle croyait que c’était le sigle de la CDP Garab Gui, le vieux parti politique de Der. Et que dans le besoin, ce dernier l’avait hypothéqué ou vendu, par ces temps d’incertitude chronique où l’inflation des formations politiques a atteint son sommet.
Mais qu’on ne s’en fasse pas trop pour Awa, cependant. Rappelez-vous. Quand elle venait d’être nommée ministre des « driankés », des femmes ordinaires et des paysans, elle avait presque perdu son ouolof à cause des salons feutrés qu’elle fréquentait le plus.
Mais même pas deux ans après, elle était devenue la cliente la plus régulière des Baol-Baols de Sandaga et de Tilène, tant l’argenterie et la bureautique avaient fini d’avoir des secrets pour elle.
Si ce n’est donc que gérer de vagues données administratives et non personnelles… …Dou ko diakhal, moom !!!
Cébé

Voir aussi

presi-juppe-1-1

Le Président du MEDS, invité d’Alain Juppé à Bordeaux

Ce sont les perspicaces radars de Rewmi Quotidien, déployés au pays de Gaulles, qui nous …