GO Les miracles de « Jeune Afrique »

Si le journal Jeune Afrique garde toujours au chaud des scoops dans sa gibecière, c’est que bien souvent son personnel est aux premières loges. Pas très loin en tout cas. En commençant par le DG François Soudan que beaucoup de nos chefs d’Etat sollicitent avant d’entamer de nouveaux projets tordus, ou alors simplement quand, sans avoir l’air d’y toucher, ils veulent faire leur propre promotion à l’Elysée ou au 10, Downing Street.

S’ils n’étaient d’ailleurs pas de proches frères africains, Ils devraient se faire payer cher, ces braves Marwan Ben Yahmed et François Soudan. Ils font de l’excellent travail en informant et en désinformant au gré des circonstances ou des commandes numériques. En veux-tu ? En voilà !

Cette semaine par exemple, J.A a renoué avec l’actualité sénégalaise pour nous reparler de Karim que d’aucuns avaient fini par oublier. Mais comme il n’y a rien de nouveau à dire sur le sujet, ils ont laissé tomber au bout de quelques lignes pour se rabattre sur Mamadou Sène. Partenariat gagnant – gagnant.

Mais….c’est qui ce Mamadou Séne ? C’est ce jeune Sénégalais qui essaye une traversée de l’Atlantique à la nage, avec Ben Hooper, son copain britannique.

Tous les deux se sont lancés dimanche dernier dans cette tentative de traversée de l’océan à la nage, entre Dakar et Natal, qui va durer quatre mois.

Sûr qu’ils auront l’attention des journalistes, puisque ces prédateurs ne raffolent que de trains qui n’arrivent pas à l’heure.

Cébé

Voir aussi

Bye-bye Mister Yahya, Bye-Bye, King Jammeh

Ce 19 janvier 2016 a pris fin le règne tyrannique d’un maniaco-dépressif qui fut un …