Accueil / ACTUALITES / GO- L’Onirique dans le Ramadan de Bour Fouta….

GO- L’Onirique dans le Ramadan de Bour Fouta….

Ce cher Sada …..C’est l’ancien directeur des Eaux et Forêts du Sénégal, le toubab, qui ne pouvait pas s’empêcher de lui donner du «Mon cher Sada», chaque fois qu’il rencontrait l’animateur de télé Sada Kane. C’était un signe d’affection, de respect, pour un homme qu’il avait fini de juger intelligent et raffiné.

Mais si le blanc était toujours au Sénégal, et qu’il lui arrivait de tomber cette fois sur Sada Ndiaye, l’ancien directeur du Coud, comment croyez-vous qu’il allait l’appeler ? J’ai beau chercher, je ne trouve pas ! Il est loin de tout ça. C’est pourquoi je demande votre concours, car l’exercice semble encore plus difficile, que depuis quelque temps, le gars joue avec la démesure.

Le lundi 29 Juin dernier, par exemple, il balançait cette info : «Pour réélire Macky, l’Apr accorde la nationalité sénégalaise à des Mauritaniens réfugiés aux Usa.»

La Mardi 30 Juin, il récidivait. Cette fois, dans une émission télé, il accuse superbement un proche du Ministre de l’Intérieur, d’orchestrer une grande campagne de fraude, en direction des prochaines joutes électorales.

Si on ajoute à tous ces scoops que la semaine dernière même, il a parcouru tout le Fouta pour soutenir que c’est lui tout seul qui a développé son village natal (en taisant les réalisations effectuées par l’Etat qu’il a trouvées sur place), moi, j’ai bien peur que des trucs comme le surmenage ne viennent roder dans les parages. A moins que ce ne soit des réponses du berger à la bergère séréro–pular, pour lui apprendre à se méfier des lois scélérates qu’on paterne pour du simple fric.

Tout est possible en politique. N’est-ce pas, Moubarack ?

Cébé

À voir aussi

Coupe de bois en Casamance Le GRPC pour la suspension de la délivrance des permis

Le Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance (GRPC)  recommande d’examiner la possibilité d’observer, …

Tuerie de Bofa Les arrestations installent la psychose à Toubacouta

REWMI.COM- Après l’arrestation d’une vingtaine de personnes, c’est la psychose qui règne à Toubacouta, village …