Accueil / UNE / GO : Makhou 1er, le nouveau roi des arènes

GO : Makhou 1er, le nouveau roi des arènes

Aidé d’inconditionnels payants comme Gaston Mbengue et de quelques Sénégalais qui pensent que la lutte a évolué, mais pas au point de laisser son avenir à de simples grands garçons tonifiés, le Dr Alioune Sarr alias Ali Démoul Dikoul, a été reconduit pour deux ans à la tête du CNG de lutte. C’est le ministre Matar Bâ lui-même qui lui a signé un « blanc-seing ».

Fatigué d’entendre des lutteurs candidats réclamer le poste alors qu’ils ont du mal à comprendre que c’est l’angle droit qui fait 90 degrés et non l’eau qui bout à 100 autres degrés, Makhou le nouveau roi a pris toutes ses responsabilités.

Il a convoqué tous les messieurs muscles de l’arene et leur a tenu ce langage ferme : « Nit dafay kham bopam. Dans quelle discipline voyez-vous les athlètes remplacer l’administration ? Contentez-vous de vous donner des coups de poing les uns les autres, gagnez des millions chaque fois que c’est possible, mais de grâce, je ne veux plus vous entendre revendiquer des postes de direction. Ces trucs-là ne sont pas de votre compétence, même herculéenne. C’est une responsabilité de l’état. Et qui est l’Etat ici ? Laissez Alioune bosser et f….lui la paix. Il dirige seul le CNG depuis un demi-siècle, mais ce n’est pas vous qui pourrez les remplacer avec vos C.E.P.E plus un.
Vous m’avez bien compris ? Ici, c’est moi seul qui commande, comme dans l’armée. Rompez les rangs, gladiateurs incultes, et plus jamais ça. »

Cébé

 

À voir aussi

Faux billet: Les larmes de Ngaaka et les 50 millions de l’Etat

Ngaaka Blindé, les larmes à la barre, Ngaaka blindé et son co prévenu Khadim Thiam …

« 30 mille urnes installés dans les bureaux de vote »

Aly Ngouille Ndiaye a visité hier  le hangar de l’Ecole nationale de police, pour le …