GO “Mbaye yaaa niou doye !”

  • Category : ACTUALITES
  • By : moussa keita
  • Date : 7 décembre 2015

« Deugg deuug », il est unique, Serigne Mbaye, le ministre de l’Éducation nationale.

« Deuug deugg dou sene morome ! » Imaginez un peu ce que lui est arrivé la semaine dernière et ce que depuis, fier comme Artaban, il raconte partout, comme s’il avait réalisé un exploit : « Le jeudi 26 novembre, revenant de Fatick après le lancement du volet modernisation des Daara du PAQEEB, j’ai demandé au chauffeur de s’arrêter au niveau d’élèves du Lycée de Sandiara qui venaient de terminer les cours et qui étaient en auto-stop. Beaucoup se sont précipités pour entrer dans le véhicule de leur ministre de tutelle, mais j’ai demandé de prendre en priorité les filles. C’est ainsi que trois d’entre elles, élèves de 4ème, qui devaient rejoindre le village de Louly Bentégné, distant de quatre kilomètres, sont montées, à mes côtés, dans leur véhicule (véhicule de leur ministre). Elles m’ont dit que c’était un jour inoubliable pour elles et attendent que la photo soit postée. Qu’Allah les rétribue à la hauteur de leurs espérances et de tous les efforts qu’elles font quotidiennement pour étudier. Notre responsabilité n’en est que plus grande ! »
Est-ce que le ministre vit réellement au Sénégal ? C’est la question qu’on est tenté de lui poser, après cette confession qui sent le luxe et le parfum à mille lieues. Ne sait-il pas que, chaque jour, des centaines de conducteurs s’arrêtent au beau milieu de leurs courses, pour ramasser des autostoppeurs sans que personne ne sache, et sur des distances mille fois plus importantes ? Où alors, tient-il à faire savoir politiquement à ses adversaires du terroir, qu’il est beaucoup plus altruiste qu’eux ?
Je vais en rester là, Kharal ma nopi sakhe bala may déconner.
Mais franchement, si un aussi haut cadre du gouvernement croit qu’il a fait quelque chose d’extraordinaire en acceptant des autostoppeuses à bord de son véhicule pour un trajet qui ne fait même pas dix kilomètres, c’est que l’échelle de notre générosité naturelle s’est brisée quelque part. Comme nous le redoutions.
« Mane mi fogone ni » qu’en fin de course, il allait nous dire qu’il leur avait remis un billet de dix mille pour se dépanner quelques jours avec la charrette-bus du coin…

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15