Accueil / ACTUALITES / Go- Niasse devient maintenant président

Go- Niasse devient maintenant président

C’est le Président Niasse-le-cool (sauf quand  il ne se fâche pas) qui doit être super-content des nouvelles décisions prises par l’Assemblée. Jusqu’à pouvoir faire un doigt d’honneur à ses adversaires politiques. Maintenant, il est devenu un vrai président-longue durée, qui ne s’use que si l’on sert. Comme la pile. Et non plus jamais comme un intérimaire ou un vacataire.

Vous vous rendez compte ? Non seulement, le projet de loi portant le nombre de députés de 10 à 15 pour former un groupe parlementaire est passé comme lettre à la poste, mais en plus, comme au bon vieux temps, son propre mandat va repasser de 1 à 5 ans.

Autrement dit, Niasse va disposer d’assez de temps pour régler des tas de petites affaires en suspens, avant de prendre la retraite, mais il va aussi profiter du sursis pour réorganiser son parti et rendre la monnaie de sa pièce au président de la République aux prochaines élections.

Il n’a été que justice de permettre à Niasse de rester davantage  à son poste, parce que quand même, cela lui a beaucoup coûté.

La roue a donc tourné et il suffit de voir Sada Ndiaye  (l’auteur de la loi scélérate), hier, en tournée politique dans son Fouta natal, pour s’en convaincre.

Ayant épuisé toutes ses munitions dans ses rafales contre le Pouvoir qui n’ont atteint personne, il a recommencé avec l’imaginaire, en révélant qu’il y a dans son terroir, des villages entiers où on fabrique de fausses cartes d’identités. Comme pour dire que c’est devenu la mode, depuis l’affaire du père  Rossignol, de l’autre.

Pitoyable !

Cébé

À voir aussi

Ministère de la famille, de la femme et du genre- Fatou Sow Sarr décèle les incongruités d’une dénomination

Le gouvernement de Dionne II a introduit pour la première fois le concept Genre dans …

Fraichement nommé directeur général de la CDC- Aliou Sall sommé d’actualiser son patrimoine

Le Forum du Justiciable demande au nouveau Directeur général de la Caisse de Dépôts et …