ACTUALITE

GO Niass…exit aussi…ou presque

  • Date: 30 juin 2016

Wolaï, je vous l’avais dit. Pas plus tard qu’avant-hier. Avec toutes ces cartes biseautées, ces dés pipés depuis qu’on a crée ce Haut conseil dont personne ne voit l’utilité sauf les anciens sénateurs au chômage technique, plus personne n’est à l’abri des surprises au Palais, et environs.
Voilà pourquoi, à la réunion secrète que Niasse vient de tenir avec ses ouailles (et à laquelle j’ai eu l’honneur d’assister par accident) il est question de revenir 3 voire 4 ans politiques en arrière. Pour réapprendre à fourbir les premières armes qui ont fait la force de l’AFP, en 2001. Entendez par là, confection de tracts pour l’opposition, maniement de galets et cailloux pour les flics, au cas où, garouwalé et khassaides pour le Sénégalais lambda. Le tout sous la supervision du très cool DR Malick Diop, chanteur niassène émérite, mais surtout pharmacien avisé et soigneur, en ces heures d’incertitude.

Niasse a donc bien des raisons de ne plus croire que c’est toujours lui le Pa Chéri de Macky, qui avait tout repeint en beige-marron pour plaire.
Avant-hier, à l’Assemblée nationale, le projet de loi organique relatif au Conseil constitutionnel a été adopté à l’unanimité par les députés, mais les termes du texte à propos du mode désignation des 7 Sages (5 avant la réforme) suscitent encore des commentaires.
Certains parlementaires ont relevé que lors du référendum, il avait été dit que deux des membres du Conseil constitutionnel allaient être désignés par le président de l’Assemblée nationale. Mais à l’arrivée, quelle fut leur surprise d’entendre que Pa Niasse devait proposer une liste de quatre personnes, de laquelle le chef de l’État allait lui-même choisir deux heureux élus.

Aussitôt, Hélène Tine de bondir de son fauteuil pour déclarer que l’exposé des motifs ne reprend pas les termes du texte soumis au référendum, avant d’être rejointe dans son envol par Aimé Tine qui lui, parle d’anguille sous roche.
Qui a eu qui, et comment ? En tout cas méffi. Il est connu que « Bour dou Mbokk ».

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15