GO Ouverture de l’AIBD : Maï donne des chances à ….2017

Contrairement aux ministres trop politiques ou trop maraboutiques, Maïmouna  NDoye Seck, notre cheffe du tourisme, elle, se suffit à elle-même. Scientifique ou mystique, selon. Sans être une sœur de Ndoye Bane, ce ne sont pas les petites rumeurs qui vont lui perdre son  cheval.

Elle est trop calcul-calcul pour ça. Selon ses infos, l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) devrait  (ENCORE ?) être officiellement mis en service en décembre 2017. C’est ce qu’elle vient d’annoncer à l’issue d’une visite sur le chantier.

Et comment elle le sait, la  grande ? Est-ce que ce sont les ingénieurs qui le lui ont confié ? Non. Et ce n’est pas si important que ça quand on est soi-même super scientifique. Pas besoin de coup de pouce pour annoncer de faux scoops politiques que tout le monde attend.
Selon elle, l’année dernière, précisément en cette période, son team lui avait confié que les travaux étaient terminés à 80 pour cent et des poussières, avant que les djihadistes maçons de l’entreprise saoudienne Ben Laden, ne décident de nous jouer un sale tour, en allant monnayer leur savoir-faire ailleurs.

Mais comme cette saison, la situation a été débloquée par l’arrivée des Turcs de Summa Limak, et qu’on parle déjà d’un taux de réalisation porté à  88%, elle, Maï, est prête à jurer que les délais seront respectés cette fois, et que le premier avion décollera en Décembre prochain.

MDRRRRRRRRR !  QUEL OPTIMISME DE SALO N !

Ces gens-là, savent-ils seulement que notre confrère Oumar Faye, Directeur de publication de « Transports et Routes », avait fait un publireportage en 2015 sur l’ouverture de l’AIBD, et que le boss et son équipe en étaient à 85% déjà, au moment où ils les visitaient ?

Cébé

Voir aussi

AMNISTIE POUR JAMMEH ET SES PROCHES Mankeur Ndiaye nie en bloc

Le patron de la diplomatie sénégalaise a démenti un document signé, garantissant l’amnistie à Jammeh …