Accueil / ACTUALITES / GO : Pape Diouf, un petit dernier sans relief

GO : Pape Diouf, un petit dernier sans relief

Parmi les amis artistes et comédiens, Pape Diouf et Dj Boub’s sont les plus polis. Les plus urbains aussi. Malheureusement, cela ne suffit pas pour bâtir une carrière sans reproches.

Si le principal reproche qu’on peut faire à l’animateur c’est d’accepter de réaliser n’importe quelle publicité au nom du fric (il peut bien promouvoir une banque et du beurre le matin à la radio, de la lessive et des assurances chaque après-midi  et des spectacles le soir à la télé), sans se rendre compte qu’il lasse son public qui aurait souhaité le voir ou l’entendre moins souvent.

C’est fini l’ère des hommes sandwiches. Tout peut facilement dégénérer en saturation, comme en ce moment avec le chanteur Pape Diouf, dont les œuvres trop régulières sur le marché laissent penser à des fins de saison.

En moins de dix ans, c’est au moins 4 albums qu’il est loisible de compter dans les greniers ouverts du jeune chanteur de «mbalakh».

Il y a deux ans, à la veille de l’été, on n’en avait que pour «Malaw», un titre que Pape venait de commettre avec la complicité du gambien Baye Babou. Même pas le temps de digérer tout ça, et voilà que Pape rapplique avec « Dignité», un ramassis d’airs conditionnés glanés par ci par là, sans originalité ni consistance aucunes. Alors, c’est ça un nouvel album ? Un peu trop facile quand même.

Cébé

À voir aussi

Manifestation du 19 avril La marche n’est pas autorisée

La marche prévue demain à l’Assemblée nationale par l’opposition et la société civile, contre le …

Risque de tension aujourd’hui au Sénégal A force de jouer avec le feu….

REWMI.COM Nous sommes bien optimistes dans notre cher Sénégal, au point que le Chef de …