Accueil / UNE / GO: Pardonnons à Aida  Mbacké

GO: Pardonnons à Aida  Mbacké

Aida Mbacké, du nom de la dame qui a brûlé vif son époux, a été placée en garde à vue. Elle a été arrêtée samedi dernier par les gendarmes de la Brigade de recherches de Faidherbe, qui l’ont reçue dans leurs locaux. Avant d’être internée au centre des grands brûlés, son état de santé (graves brûlures aux mains) n’étant pas compatible avec les rigueurs de la détention. Elle est accusée d’avoir mis le feu dans la chambre où dormait son mari, Khadim Ndiaye, au motif que ce dernier aurait pris une seconde épouse. Une information qui s’est révélée fausse, par la suite.

Mais au-delà de toutes ces épreuves (perte du mari et commission de crime), que deviendra cette mère qui vient encore de donner naissance une nouvelle fois ? Cette femme encore jeune qui devrait pouvoir refaire sa vie au nom de ses enfants en très bas âge ? Ces derniers pourraient-ils s’en remettre seuls un jour, loin de leur mère naturelle, la seule à pouvoir trouver des mots pour expliquer son geste ?

Je sais… Je sais. Nous savons tous. Des esprits rancuniers vont crier vengeance, arguant qu’elle aurait dû y penser avant de commettre son acte. D’autres demanderont l’enfermement dans un asile ou un autre grand châtiment du genre, oubliant que la veuve pouvait ne pas jouir de toutes ses facultés mentales au moment de son forfait….Enfin se lèveront quelques-téméraires qui croiseront le fer avec une certaine société, pour demander le pardon pur et simple, compte tenu de la nature de la tragédie.

Oui, le pardon. Le pardon de toutes ses victimes. Elle a été cruelle Aida, inhumaine et coupable. Mais est-elle intrinsèquement responsable de cet acte odieux qui a fini d’en faire un monstre ?

Seuls les psychiatres pourront répondre à cette délicate question et expliquer comment cette dame, à la fleur de l’age, en est arrivée à commettre un meurtre stupide sous tous les sens ? Comment cette mère de famille a décidé de renoncer à sa progéniture et au monde pour une si idiote vendetta ? Quel sort lui sera réservé ?

Il est vrai que pardonner aux autres n’est pas une affaire facile, mais  pour les musulmans que nous voulons être, l’accomplissement de cette épreuve revêt la forme d’une grande bénédiction. La vengeance ne doit pas être une caractéristique du croyant, car Dieu a dit : « Quant à ceux qui ripostent après avoir été lésés, …ceux-là pas de voie (recours légal) contre eux »  [Coran 42/41].

Notre Créateur ne cesse de nous inciter à renoncer à la haine et de préférer le pardon. Pardonnons, même si nous le ressentons dans notre chair.

Cébé

 

À voir aussi

GO: Salah dribble encore Sadio Mané

A ce rythme, le petit pharaon risque de déjouer bien des plans. Plus on fonce …

Gadio retrouve les siens

L’ancien Ministre des Affaire étrangères et leader politique du mouvement LoyJot Jotna, Cheikh Tidiane Gadio, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *