Accueil / UNE / Go: Paul  Jazzman joue la carte prudence

Go: Paul  Jazzman joue la carte prudence

On doit nous l’avoir changé, notre Jean Paul. Edenté, dépoussiéré, accommodant et un brin laudateur, le lion qui faisait jadis notre fierté  avant de passer sa crinière au lionceau Barth, ne paye désormais  plus de mine. Juste l’air d’un félin aux   abois et prêt à toute combinaison pour pouvoir bondir sur sa proie.

Le poids des ans, vous demandez-vous ? Les diverses épreuves ? Les vicissitudes de la vie ou alors la nouvelle solitude dans laquelle il est confiné depuis que son parti, le Bloc des centristes Gaindé, brille  par son absence dans  les grands instances de décision ?

Allez savoir. En tout cas, Jean Paul Diaz, un des principaux acteurs à jouer un rôle important dans l’élection de Macky Sall en 2012, semble quelque peu perdu. Plus que l’ombre de lui-même.

Dans l’émission dominicale politique de la RFM, il avait perdu de sa superbe et ressemblait davantage à un jeune garçon qui aurait perdu sa nounou en cours de route.

Méconnaissable. Surtout quand il informe inlassablement que rien ne le sépare sérieusement du pouvoir, et qu’il  ne rejette d’ailleurs pas une éventuelle discussion avec le président Macky Sall pour rectifier les choses dans le but de cheminer encore ensemble.

Si ce n’est pas une OPA, ça lui ressemblerait alors. Bougrement !

 

Cébé

 

À voir aussi

Italie: Une Sénégalaise arrêtée avec 40 millions en faux billets

Contrôlée dans la zone de la Piazza Garibaldi, en Italie, une Sénégalaise a été arrêtée …

Cas Karim et Khalifa: Après la grâce conditionnelle, l’amnistie conditionnelle

Le Président Macky envisagerait, selon l’hebdomadaire panafricain Jeune-Afrique, d’amnistier Karim Wade et Khalifa Sall. Mais, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *