ACTUALITE

GO : Polygamie ou échafaud ?

  • Date: 27 avril 2016

Quoi qu’on dise, il y a des pays où il doit faire bon vivre. Où il est impossible d’entendre le matin un farceur à la télé vous casser les oreilles gratuitement avec des litanies idiotes, genre : « Thieeerrrnnooo Daaf depuis Mboouur Guéddjjj » pour Wal Fadjri, » ou des « Bissssiiimmmilleuuu » à n’en plus finir, comme chez un certain Ahmet Aidara. Mais aussi des pays où les femmes restent à leur place et vous chouchoutent, matin, midi, soir, parce qu’elles savent qu’avec moins de 100.000 balles on peut leur trouver des tas de petites soeurs.

Comme cela se passerait en Erythrée, pays de la Corne de l’Afrique, où le gouvernement aurait récemment demandé aux hommes d’épouser plus d’une femme, sous peine d’emprisonnement.

Selon certaines infos du Net, dans ce pays, un texte de loi aurait été rendu public, en ces termes : « En se basant sur le jugement de Dieu à propos de la polygamie, et des circonstances actuelles du pays (beaucoup plus de femmes que d’hommes), le département érythréen des affaires religieuses a pris les décisions suivantes. Tous les hommes devront épouser au moins deux femmes et la femme qui essayera de s’y opposer, encourra une peine d’emprisonnement. »
Si cela se vérifie, c’est Macky qui doit s’inspirer de l’exemple. D’abord, parce qu’il y a des millions de Sénégalaises qui ne parviennent pas à trouver chaussure à leur pied, à cause de leurs revendications d’une soit disant égalité entre homme et femme, ensuite parce qu’une fois casées, elles nous mènent la vie tellement dure qu’on peut se surprendre le soir à leur souhaiter : « Bon débarras et sans regrets ». Si on ne nourrit pas des projets plus funestes à leur encontre.
Ce n’est pas valable pour tout le monde, évidemment.

Cébé

Comments are closed.

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15