ACTUALITE

GO : Rapport annuel : Après l’Ige, revoilà Sadakhta !

  • Date: 24 juin 2015

 Au nom de Dieu, quand, de nouveau, je serai grand, je vais mieux  choisir mon métier.  Je vais nourrir plus d’ambition politique. A défaut d’être Dg de l’Anej  (Agence nationale de l’Emploi des jeunes dans un pays comme le nôtre, où les chômeurs sont majoritaires et désespérés), je me battrai pour devenir au moins Médiateur de la République. Vous avez bien lu. Médiateur de la République ou Ombudsman, comme disent les intellos, pour qu’on ne comprenne davatange rien du métier.
Moins d’une semaine après le rapport général annuel de l’Ige, voilà qu’à son tour, Serigne Diop Sadakhta refait surface.

Mais rien de particulier à signaler, parce que son truc ne résoud rien et tout le monde le sait. Toutefois, pour se donner bonne contenance et informer quand même de ce qu’on a fait 365 jours durant, au nom des Sénégalais qui lui assurent un salaire, le rapport de Sadakhta fait quand même état de 175 réclamations reçues, qui concerneraient aussi bien des dossiers individuels, que des dossiers collectifs.

Pour quels résultats concrets ? Sans doute, pour cause de ramadan, le très discret ex-copain de Wade ne le précise pas. Encore moins, ce qu’il a fait des dossiers qu’il a reçus,  puisqu’il n’est pas tenu de trouver des solutions à tous les problèmes qui lui ont été soumis. Présenter son rapport et donner son avis ! C’est ça la mission. Le reste appartient aux décideurs.

Voilà pourquoi d’ailleurs le métier est interessant. Même si on a un  Bac +50, cela vaudrait le coup. Car avec bureau doré et salaire presque ministériel, bagnoles gratuites, carburant «en-veux-tu-en-voilà», avouez quand même qu’il y a de quoi susciter des vocations faciles.

Je me demande du reste, si on va le laisser continuer à jouer au médiateur professionnel, avec tous ces gars beige-marron à planquer ….avant la prochaine campagne électorale.

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15