ACTUALITE

GO Salem et Omar : ces nouveaux frères … à la mine patibulaire

  • Date: 7 avril 2016

Selon Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, la présence des ex-prisonniers de Guantanamo dans notre pays, est tout à fait normal. C’est seulement à titre humanitaire que le chef de l’État a eu à décider de leur transfèrement au Sénégal. Ce sont des gens inoffensifs, des gentlemen, et non des djihadistes. D’ailleurs, il s’agit de les accompagner simplement un bout de temps, avant de les rendre un peu « nandités » et de les lâcher dans la jungle sénégalaise, pour qu’ils se débrouillent comme des grands. Les pauvres auraient été arrêtés à tort en Amérique, et il faudrait ne pas avoir de cśur pour leur refuser la porte d’entrée de chez Macky.Nous, on veut bien. Mais depuis quand le Sénégal est-il censé accueillir toute la misère du monde alors que les petits mendiants maliens éprouvent un mal du diable à se faire accepter par les autorités de ce pays, même si on sait qu’ils ne font que fuir des terroristes ?
La bonne blague ! Cette histoire n’est pas claire du tout. Et quand les yankees eux-mêmes n’en veulent pas sur leur territoire, c’est qu’ils ont des profils inquiétants ; en tant que doyens des facultés de Guantanamo.
Mais pour une poignée de dollars, devrait-on tout accepter du cousin Obama, pendant que la presse américaine considère que les deux anciens détenus de Guantanamo accueillis par notre pays sont des hommes particulièrement dangereux ?
That is the question comme on dit en Gambie.

Cébé

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15