Accueil / ACTUALITES / GO : Sauvons au moins les «Rohinguettes»

GO : Sauvons au moins les «Rohinguettes»

De par sa façon de penser, l’imam de notre quartier ressemble beaucoup au Professeur Malick Ndiaye, le grand sociologue qui n’est jamais d’accord avec personne.

Certes, il faut sauver nos coreligionnaires rohingas qui continuent de se faire tirer comme des lapins, là-bas en Birmanie. Mais selon le sociologue, la priorité des Sénégalais devrait être ailleurs. D’abord   nous intéresser en priorité aux centaines de nationaux en « perpétuelle » détention préventive, qui croupissent dans nos geôles, comme l’imam Ndao et ses copains, taxés d’adeptes de jihadisme juvénile et fidèles lecteurs de la revue du terrorisme expliqué en 10 leçons.

L’imam de notre quartier qui a regardé des milliers de fois des reportages venus de cette partie d’Asie toujours surchauffée, assure sans sourciller qu’il nous faut faire quelque chose pour les « Rohingas ». Surtout les rohinguettes qui sont  les Birmanes  les plus mignonnes de leur pays : il  suffirait simplement  de les emmener au Sénégal et de les nourrir un peu, pour qu’elles puissent valablement concurrencer nos driankés locales.

Parole du Guide en tout cas…Mais dommage que je ne sache même pas lire en arabe pour décortiquer ce qui me semble être des vérités d’Evangile….

Cébé

À voir aussi

Ces personnalités qui ont marqué 2017

Pour le meilleur, ils ont marqué l’année. Certains se sont révélés, d’autres ont confirmé leur …

Ebullition du système éducatif : le saems n’exclut pas une année blanche

Le Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire (Saems) a déposé un préavis de …