Go Tapha gAYE lund

GO : Ta cravache, Tapha ? Même pas, merci !

Cette fois, au Brésil, Tapha le coach des lionnes n’a apporté ni bouteilles de Kirène, ni cravaches. Il avait jugé que ce n’était pas la peine, sachant d’avance qui il avait affaire. Il s’était seulement contenté des prières « saisonnièrement » infaillibles de nos marabouts, et des encouragements du Président de la République, via Makhtar Ba, le Ministre des Sports.

C’est qu’il n’y avait presque rien à faire, rien à attendre devant l’ogre américain.
Les américaines que nous avons vues hier n’ont pas donné leur maximum. Elles n’étaient pas ne sont pas si terribles que ça quand on sait qu’elles ont une moyenne d’âge de 31 ans, dont au moins 20 d’expérience ensemble sur le terrain. Elles pouvaient beaucoup mieux faire, les yankees, si elles n’avaient pas rencontré une forte résistance des sénégalaises.

Mais quand elles ont marqué 100 points, contre 41 pour nous, le naturel est revenu au galop : Tapha bouillait sur le banc. Il n’avait plus qu’une seule envie : retrouver dare dare sa cravache, et fouetter un peu félines, princesses de la brousse.

Mais bon. Ce sera peut-être pour la prochaine rencontre. Car même si nos joueuses ont eu la malchance d’être d’emblée tombées sur des galactiques, elles n’ont pas été ridicules. Loin de là, et on le verra lors de leur prochain match.

Cébé

Voir aussi

djibo-ka-senego

CNDT- Djibo dévoile les contours de sa mission

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), a dévoilé le contenu …

Open