téléchargement

GO Tout sous le coude : La devise du C.O.U.D

Nafi ! Nafy yow ? Peux-tu faire limoger un DG ? Ou cherches-tu simplement à tirer ton épingle du jeu, en te contentant d’indexer les indélicats et de demander leur tête ?

Dans tous les cas, tu fais ton job. Quand, en effet, l’Ofnac demande au chef de l’État de relever le Directeur du Centre des śuvres universitaires de Dakar (Coud) de ses fonctions, c’est qu’il doit avoir révélé des irrégularités monstrueuses dans la boite. Des irrégularités sur lesquelles le DG, Cheikh Oumar Hann, ne compte surtout pas s’attarder, préférant plutôt s’en prendre à la forme du rapport envoyé à ses services.

Selon Chico, le Coudé du Coud, sa direction n’a, à ce jour, reçu aucun pré-rapport pouvant lui permettre de répondre aux graves accusations portées à son encontre, alors que l’audit ou l’inspection doit être un contrôle contradictoire qui permet à la structure accusée de donner son point de vue avant la publication du rapport définitif.
Donc, c’est la première faute de l’Ofnac. La seconde ? Le rapport en question parle d’indices de détournement de deniers publics, alors que le détournement de deniers publics est établi ou ne l’est pas.Dès lors, pas de péril en la demeure. Si Nafy a des preuves, qu’elle les sorte. Sinon, elle peut toujours aller faire ses emplettes au supermarché pour préparer le Ramadan, du moment que le début du jeun est prévu dans quelques jours.

Mais…Est-ce que les accusations de prévarication sont rejetées par Chico ? C’est pourtant tout ce qui importe dans cette affaire.

Cébé

Voir aussi

djibo-ka-senego

CNDT- Djibo dévoile les contours de sa mission

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), a dévoilé le contenu …

Open