ACTUALITE

GO  Un député au kilomètre carré ? Chouette  alors !

  • Date: 18 juillet 2016

Dans ce pays, on râle trop. Mais cette fois,  il n’y pas de quoi. Au contraire, on doit être content et pavoiser. Nos autorités nous aiment bien, c’est certain. Mais elles ne dépasseront jamais nos braves parlementaires air-conditionnés.

Conscients, en effet, que leur nombre est insuffisant pour couvrir les besoins des 13 millions de    Sénégalais répartis sur les  200.000 km carrés que constitue le territoire national, ces patriotes au sens de l’honneur élevé veulent augmenter leur nombre. De  150 à 160.  Et si ça ne suffit pas, pousser leur à 200.

D’une part, pour ne pas faire de jaloux. De  l’autre, pour doter chaque village d’un député. On ne sait jamais. Quand par exemple on veut se  faire entendre, lorsque  la calèche du coin qui sert d’ambulance tombe en panne. Ou lorsque  la « badianou gokhe » perd son mari, et que  Dakar ne soit  pas au courant.

C’est très utile un député. Alors, quand on a les moyens, autant en avoir un en temps plein, et un autre pour servir  le soir ou les jours fériés. Il faut parer à toutes  les  éventualités. Quelle chance ! On pourrait même avoir des députés rappeurs comme Niasse. Ce n’est point un hasard si  dans la sous-région, nous qui sommes les plus beaux et les plus intelligents sommes d’ailleurs mieux lotis, quoi que dans la liste des heureux élus, figurent en bonne place  des  150 hurluberlus dont le niveau dépasse à peine la sixième, après plusieurs redoublements de classe.

C’est notre chance et nous devons la saisir. Ah oui !  On doit en profiter, au lieu de passer notre temps à évoquer les deux malheureux millions qu’ils se tapent par mois, ou  jalouser leurs belles bagnoles et leur maigre dotation en carburant. C’est un sacerdoce le métier de député. Ils travaillent tout le temps, moins des vacances de six à huit mois par an, pour quand même leur permettre de souffler un peu.

Augmentons donc leur nombre, puisqu’émerger veut aussi dire posséder des cadres. Même si  la plupart  du temps, le matériel  est en bois.

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15