Go : Une menace est détéctée… : Du calme Issa !

C’est Seydina Issa Thiaw Laye, fils aîné du Khalife général des Layènnes, Chérif Abdoulaye Thiaw Laye, qui a procédé à la cérémonie d’ouverture de la 136e Appel de Seydina Limamou Lahi au mausolée de Cambérène. Avec de beaux discours teintés de vérité absolue, mais aussi de dérapages qu’il aurait du éviter en tenant compte des sensibilités des uns et des autres. Quand il invite les croyants à cultiver le culte de la détermination et de l’amour du prochain, comme l’a toujours enseigné Baye Laye, tout le monde dit OK.Mais quand il ajoute que tous les chefs religieux (Serigne Touba, Maodo Malick, …) ont reconnu et soutenu que c’est Seydina Limamou Lahi qui est le Mahdi et que cela signifie que tous les musulmans doivent se mettre derrière, nous disons « Holà »car c’était vraiment inutile. C’est même superflu et reste à démontrer. Dans un pays comme le nôtre, il faut toujours laisser à chacun sa bannière. Point de contrainte en religion, mais point de contrainte non plus dans le choix des confréries.
Malgré tout le respect que nous lui devons.

Cébé

Voir aussi

La folie de Jammeh se confirme

Le 5 avril 1887, dans une lette historique, John Emmerich Dalberg assène à Bishop Mandel …