ACTUALITE

GO- Vava, il faut savoir rançon…garder !

  • Date: 6 juillet 2015

Le ramadan ne réussit décidément pas …à certains. Que lui a fait Aliou Cissé pour que Vava, qu’on croyait définitivement retraité ou enterré, revienne sur les surfaces de réparation, pour tirer à boulets rouges sur notre entraineur national ?

En tout cas, il y a quelque chose qui cloche dans le comportement de l’ancien président de la Fédé. Car à peine le nouveau sélectionneur  a-t-il dit  que c’est grâce au peuple qu’il occupe aujourd’hui ses fonctions, que voilà El hadj Daouda Faye qui surgit  de l’écran ,pour lui apporter une méchante contradiction.

L’ancien ministre des Sports n’a pas apprécié, en effet, la sortie d’Aliou Cissé, dans laquelle il dit que c’est le peuple qui a voulu qu’il soit entraineur de l’équipe nationale. Pour Vava, il fallait dire plutôt les fédéraux. Car si les fédéraux ne l’avaient pas voulu, le  nouvel entraineur n’aurait pas été là.

Comme si les fédéraux n’étaient pas une émanation du peuple….

Mais, est-ce que franchement, tout cela méritait des querelles de borne-fontaine, sur la voie publique ? La fédération  dont parle Vava, n’est-elle pas substantiellement  une émanation du peuple ?

Vava, lui-même, s’il n’avait pas eu la collaboration de Wade et des «wadaillons», aurait-il pu atterrir au juteux projet Scat-Urban, avant de rebondir à Kaolack où il deviendra même maire ?

Il faut savoir raison ou… rançon garder, way !

Toutes ces histoires ne valent pas roupies de sansonnet. Et  si Aliou Cissé (qui n’est point littéraire)  s’est emmêlé les pinceaux avec le mot «peuple», facile de lui pardonner. Ce n’est pas un littéraire.

En somme, il  n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat dans cette histoire. Encore moins demander au coach de présenter des excuses.

Quelles excuses, et pour qui ?

Cébé

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15