Accueil / ACTUALITES / GO : Viendra, ne viendra pas ?

GO : Viendra, ne viendra pas ?

Si mes craintes se vérifient, on risque d’aller vers des élections sans piment en 2019. Imaginez donc ! Avec un Khalifa Sall derrière les barreaux et sans risque sérieux d’en sortir avant l’heure, on comptait sur Karim pour égayer un peu le scrutin, un Karim apprenant ouolof  dans des discours que seul Kouthia peut déchiffrer correctement, puisqu’ils sont beaux-frères et doivent se côtoyer de temps en temps.

Devrions-nous quand même renoncer à ce plaisir ? C’est à craindre. Car, à peine Karim a-t-il fait part d son intention de revenir au pays et briguer des suffrages, que tous les tireurs d’élite sortent de l’ombre.  Les premiers pour prédire des vacances directes à Rebeuss, puisque la dernière fois Monsieur aurait oublié de payer sa note, les autres qui avancent qu’il va chercher des appuis pour comploter, jusque dans la sous -région, et notamment  Conakry.

On lui prédit beaucoup de vilaines choses, le petit Wade. Mais pourquoi ne pas d’abord le laisser revenir au pays, au lieu de passer notre temps à spéculer et jouer aux pythonisses ?

Cébé

 

À voir aussi

Mimy Touré: « Karim est un candidat épistolaire..’

Mimi Touré, ancien ministre de la Justice, demande à l’ancien ministre d’État de venir avec …

Le PM rencontre les syndicats d’enseignants

Selon les informations de l’As,  le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dione va réunir aujourd’hui …