go-you

GO You range Serigne Bi au frigo

Je ne parle pas des vieilleries comme « Wakhe Sa khalat » ou des revues de presse abêties et déjantées,  à la «  Ahmet Aidara. » De nos jours, on est obligé de faire appel à ceux qui savent, quand on veut crédibiliser ses  messages. Tout faire,  pour que le doute ne subsiste pas…  ou  plus.

Comme exactement la TFM s’est prêtée  au jeu avant-hier sur son plateau de 13 heures, en invitant  notre confrère Serigne Saliou Samb, pour blablater un petit éclairage sur l’affaire  Barth.

Une affaire rondement menée par notre confrère.  En  moins de 5 mn, il avait fini de poser les actes, et pas besoin de passer sa soirée à chercher,  pour comprendre qu’il n’y avait Rien à signaler, comme  disent nos amis flics.

En 2011, du fait que Barth et compagnie étaient chouchoutés pour des besoins électoraux, on pouvait quand même leur permettre quelques « gamineries ». Y compris trucider un SDF politique  belliqueux,  à la recherche de sensations fortes et de fric.

Mais en 2016, comme le même Barth commence  à déconner et à oublier que les faveurs d’hier peuvent toujours ressortir du frigo, pas compliqué pour un sou !  » Nawoone ?  , Fawoone rek.

Voilà donc le point de vue de Triple SSS sur cette affaire. Mais chose bizarre : Aussitôt  a-t-il  été formulé en direct sur la TFM, qu’il devait disparaitre des  antennes quelques minutes après.  Même plus disponible  pour le journal du soir, où la ravissante petite métisse de présentatrice, ne semblait même pas savoir qu’il y avait un élément aussi intéressant sur l’affaire  Barth.
Mauvaise qualité de la bande ?  Il y en a qui le pensent quand même, mais s’ils ne sont pas très nombreux.

Cébé

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …