Accueil / POLITIQUE / Gouvernance économique- Macky préfère le «thiompal»

Gouvernance économique- Macky préfère le «thiompal»

Dans sa rubrique “Questekki”, le député Mamadou Lamine Diallo, évoquant le dossier des ressources naturelles, de railler le président Sall en ces termes : “Le président Macky Sall préfère l’économie du ‘’thiompal’’ à  la gouvernance démocratique du pétrole et du  gaz.

Lors de son Gamou à Louga, à l’occasion duquel le gouverneur avait boudé la cérémonie, le député Mansour Sy Jamil nous a parlé du «Thiompal» que lui a servi avec ‘’mépris’’ le Président Sall. Loin d’être seulement une pique, il s’agit, selon Mamadou Lamine Diallo, d’une conception profonde de la gouvernance économique de Macky.  Dans sa rubrique hebdomadaire ‘’’Questekki’’, le Président du mouvement Tekki soutient que Macky Sall cherche à ‘’concentrer toutes les richesses dans ses mains  pour donner ensuite à qui il veut, quand il veut et combien il veut.’’ A l’en croire, Macky Sall n’a pas pardonné au Maire de Dakar de vouloir gérer tout seul les fonds politiques logés dans la rubrique ‘’dépenses diverses’’ du budget de la ville de Dakar. Mais, signale-t-il, ‘’ce type de gouvernance du Macky trouve sa prédilection dans les ressources naturelles qui, à cause de leur caractère épuisable,  produisent des rentes.’’ En effet, la gouvernance de Macky lui rappelle, dit-il, celle de Mobutu Sese Seko.

L’Etat cache plus de 400 milliards d’arriérés intérieurs

Sur la dette intérieure, le président de Tekki révèle que l’Etat cache plus de  400 milliards d’arriérés, avec la complicité du FMI. Mamadou Lamine Diallo affirme n’avoir inventé aucun chiffre. Pour preuve, il se base sur les chiffres du gouvernement et la plainte des créances impayées sur l’Etat du Sénégal. En réinterprétant les données budgétaires inscrites dans la loi des finances 2018, il trouve 406 à 481 milliards d’arriérés intérieurs, y compris des services faits non ordonnancés. ‘’A ce montant, si vous ajoutez l’amortissement de la dette et peut-être le rachat de l’eurobond, nous sommes à 1024 milliards’’, a démontré le député, ajoutant que nous sommes à plus de 1500 milliards de besoins de financement pour Macky Sall.  Mais ce qui intrigue MLD, c’est pourquoi le FMI a fermé les yeux sur les arriérés intérieurs. Pour lui, la responsabilité du FMI est donc engagée, en particulier son représentant à Dakar ces dernières années, l’ancien ministre mauricien.

Mouhamadou BA

À voir aussi

Podor : La Cojer dénonce la démarche «fractionniste» d’ADD

Au cours d’une Assemblée générale qui s’est tenue dans la commune de Ndioum, les jeunes …

Macky a trompé le peuple dans l’affaire Karim Wade”

Mame Adama Guèye est formel. La traque des biens mal acquis est du saupoudrage. La …