Accueil / POLITIQUE / Gouvernement élargi: Le Pds fortement attendu, le Ps et l’Afp sur la touche

Gouvernement élargi: Le Pds fortement attendu, le Ps et l’Afp sur la touche

Il commence à faire jour. Depuis le protocole de Conakry, tout semble aller pour des retrouvailles libérales. Et seront sacrifiés l’Afp et le Ps !

Le ciel commence à se dégager sur les suspicions d’un deal entre le Président Macky Sall et Me Abdoulaye Wade. C’est certainement ce qu’ont senti beaucoup de Libéraux qui ont préféré prendre la tangente pour atterrir dans le « Macky » ou chez Me Madické Niang. Soit. Pour la formation du prochain gouvernement, beaucoup de surprises sont attendues. Pour son dernier mandat, le Président Sall voudrait marquer son empreinte. Il est attendu un gouvernement de technocrates. Et quelques indiscrétions lâchent que seuls deux ministres de l’actuel gouvernement seront reconduits. Le reste ira vers d’autres stations ou à la future Assemblée. Et pour ce qui est des accords de Conakry, l’entrée du Pds dans l’équipe qui sera probablement dirigée par Mactar Cissé, l’actuel Directeur général de la Senelec, n’est plus qu’une affaire de casting. Et quand Madiambal Diagne, patron de Avenir Communication, groupe qui édite le journal « le Quotidien », un proche du Chef de l’Etat, dit que « seul Macky sait… », il confirme ce que beaucoup d’observateurs qualifient « des rigueurs de Conakry ». Personne dans l’entourage présidentiel ne saurait piper mot sur les accords paraphés entre l’ex-Président français Holland, et ses pairs mauritaniens et guinéens. Encore que le silence assourdissant de Wade, depuis la présidentielle controversée, ne fait que renforcer les suspicions. En tout cas, du côté des alliés et principalement du parti socialiste, l’heure est grave. Et le réveil sera brutal. Un rapprochement entre le Pds et l’Apr signerait leur enterrement de première classe. Ce qui s’explique par les soubresauts des « Verts » qui tentent de regrouper les membres dispersés dans le Macky et dans l’opposition. Des bruits de couloirs annoncent leur départ du gouvernement. Et ce vent n’épargnerait pas le seul ministre de l’Afp. Un scénario invraisemblable eu égard des positions de soutien permanentes de ces alliés durant les années de braise.

Pape Amadou Gaye

 

 

À voir aussi

Parrainage : La Cour suprême se penche sur l’arrêté Aly Ngouille, ce jeudi

La Cour suprême Se penche sur l’arrêté Aly Ngouille portant sur le parrainage, ce jeudi. …

Mangara à l’Artp, Seydou Guèye au Coud

Selon les informations de L’Observateur, l’ancien ministre du Budget est pressenti à la direction générale …