IMG_4602

« Grand Oral »- Benoit Le bars «85% d’une économie sont portés par les Pmi et les Pme »

L’émission  » Grand Oral » de ce samedi 2 avril 2016 a reçu Me Benoit LE BARS, Directeur Associé Cabinet Lazareff LE BARS. Avec les journalistes de la radio rewmi fm, le concepteur des Rencontres Internationales du Droit des Affaires en Afrique (RIDAA) a étalé de toute sa classe sa connaissance des différents modèles d’économie. Dans une interview à paraître intégralement dans l’édition de rewmi quotidien du mardi 5 avril prochain, il est revenu très largement sur plusieurs aspects économique. Sur le modèle américain  dénommé Small business acte par exemple, M LE BARS a fait savoir : « la meilleur solution, c’est d’avoir une méthode qui a été testée; et  le Small business acte  répond à cette norme. Le concept part d’un constat économique très simple : c’est que les entreprises qui créent plus d’emploi sur les Pme  ce ne  sont pas les grosses sociétés ni les sociétés cotées. Parce qu’elles font des chiffres d’affaires très importants, mais le gros de l’économie dans tous les pays du monde, ce sont les Pme-pmi. Il est fondamental d’avoir une réglementation qui accompagne ces entreprises ». M LE BARS se dit convaincu que  » la Pme, c’est le poumon de l’économie africaine, mais aussi européenne ». Se voulant plus explicite, il dira :  » 85% d’une économie sont portés par les Pmi et les Pme, et cette idée de Small Business Act part de la constitution de la société jusqu’à sa maturité ».

Jeudi dernier, le Cabinet Lazareff LE BARS, en partenariat avec le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) a organisé, avec succès, à Dakar, la 4e édition des Rencontres internationales du Droit des Affaires en Afrique (RIDAA). Des professionnels et experts des affaires en Afrique et ailleurs, ont échangé, partagé sur les bonnes pratiques des affaires. Ils ont aussi  réfléchis aux solutions permettant de développer durablement le continent.

FBF/REWMI.COM

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …