ACTUALITE

« Grand oral »- Cheikh Gueye maire de la commune de Dieuppeul-Derklé : « Un Pse fort, c’est des collectivités locales fortes »

  • Date: 23 janvier 2016

REWMI.COM- Cheikh Gueye, maire de la commune de Dieuppeul-Derklé etait l’invité de l’émission « Grand Oral » de ce samedi 23 Janvier 2016. Avec les journalistes Fatou Thiam Ngom Kane et Youssoufa Mané, le responsable de la Ligue Democratique (Ld) a abordé, entre autres sujets, l’insécurité relative à la menace terroriste, la candidature potentielle de Khalifa Sall à la présidentielle prochaine, la coalition Benno Bokk Yaakaar de laquelle est membre son parti, mais aussi l’acte III de la décentralisation.

Menace Djihadiste au Sénégal 

Cheikh Gueye est conscient que, compte tenue de la porosité des frontières, on ne peut pas dire que tel ou tel pays est en securité. Cependant, dit-il, il faut prendre des dispositions à tous les niveaux, car c’est une question qui interpelle la nation entière. Il invite les fidèles à être beaucoup plus regardant dans les lieux de culte. Il préconise l’installation d’un numéro vert pour un bon partage de l’information.

Candidature de Khalifa Sall

Selon l’ancien adjoint de Khalifa Sall à la mairie de Dakar, s’il y a des Sénégalais qui pensent que Khalifa doit être candidat, c’est leur droit le plus absolu. Il refuse de se prononcer sur ce sujet qui n’est pour l’instant qu’à l’étape de la spéculation. D’ailleurs, à propos de la présidentielle, son parti n’en est pas au choix de la candidature. La Ld, préfère se pencher sur les réformes constitutionnelles proposées par le Chef de l’État, et promet d’aviser le moment venu. Mais Cheikh Gueye renseigne que la position de son parti sera déterminée par le contexte et les forces en place.

Concernant les réformes proposées par le Président Macky Sall, le maire de la commune de Dieuppeul-Derklé dit en saluer certaines, même si, sur d’autres, dit-il il est resté sur sa faim. Seulement, Cheikh Gueye se dit un peu déçu car en tant qu,allier, son parti devait être associé voire consulté.

Act 3 de la décentralisation

 » Il ya eu beaucoup de difficultés et d’incertitudes. En atteste la marche initiée hier par l’intersyndicale des travailleurs des collectivites locales auquel j’affirme ma solidarité », à dit M Guèye. Qui pense que  l’Etat gagnerait à accélérer la cadence pour que les collectivités locales puissent atteindre leur vitesse de croisière. « Un Pse fort c’est des collectivités locales fortes », conclut-il sur ce chapitre.

Debat sur le taux de croissance

Cheikh Gueye refuse d’épiloguer sur les chiffres. Mais dit-il, même si beaucoup d’actes sont posés pour soulager les populations, le constat est que la vie devient de plus en plus difficile.

Assemblée nationale 

« Cette Assemblée n’honore pas notre pays. Nous sommes tombés très bas au regard de tout ce qui a été dit lors de la campagne. C’est regrettable. Il y a une introspection à faire à tout les niveaux pour comprendre ce qui se passe à l’Assemblée ». L’origine de ce problème semble se situer sur le choix des profils à mettre sur les listes électorales si l’on en croit Cheikh Gueye.

 

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15