images

« Grand oral »- Idrissa Diallo, maire socialiste de la commune de Dalifort :  » il y a deux Parti Socialiste… « 

REWMI.COM- Le problème est réel au Parti socialiste, même si certains responsables refusent la réalité. La sortie de Idrissa Diallo, député, par ailleurs maire socialiste de la commune de Dalifort, dans l’émission « Grand Oral  » de ce samedi, sur la la radio rewmi fm (97.5) en dit long. Le socialiste ne semble pas fier de la maniere dont son parti fonctionne depuis un certain temps. Il est d’avis que le Parti socialiste, pour plusieurs raisons, doit quitter la coalition Benno Bokk Yaakaar.  » Si l’Apr prend tous ses appareils contre les maires socialistes, c’est une raison suffisante pour quitter la coalition « , argumente t-il . Aussi, a-t-il l’intime conviction que tout ce que fait la coalition c’est pour l’intérêt de Macky Sall.

Ousmane Tanor Dieng, dont il assimile le calme à un immobilisme, doit travailler, selon lui, à faire revenir le Ps au pouvoir, au lieu de ranger le parti derrière un autre parti,  » c’est honteux « . C’est pourquoi, Idrissa renseigne qu’il y a deux parti socialiste : un qui veut aller à l’élection présidentielle et un autre qui se contente de la coalition. Lui, appartient certainement au premier pour avoir mis en place le mouvement  » Khalifa Président « .  » Au Ps on étouffe les ambitions à l’intérieur, ce n’est pas sérieux  » fulmine-t-il. L’objectif de son mouvement, c’est de rendre réelle la candidature de Khalifa d’abord, ensuite victorieuse. Idrissa Diallo reproche à Ousmane Tanor Dieng de ne pas avoir le courage de faire des tournées. En tout cas, son candidat à la prochaine presidentielle qui n’est personne d’autre que Khalifa Sall, actuel maire de Dakar, commence une tournée ce samedi à Grand Yoff, son fief.

Le Maire de Dalifort pense fortement que le Président Macky Sall va tenir sa promesse de réduire son mandat à 5 ans. Il pense qu’il y aura un referendum au mois de mai. Seulement, pense t-il, il y a un complot qui est en train d’être mis en place par le régime qui  » veut endormir l’opposition, mais aussi qui ne veut pas donner de meilleures conditions de vote.

 

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …