Mael Thiam apr

Grand Oral : Mael Thiam, administrateur de l’Apr : « Nous ne nous en sommes pas pris à Mme Amsatou Sow Sidibé mais… »

Administrateur de l’alliance pour la République (Apr), Mael Thiam a été, ce matin, l’invité du Grand Oral. Lors de cet entretien, il s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité notamment la sortie d’Amsatou Sow Sidibé, la coalition benno bokk yaakar, etc. Morceaux choisis.

Invité de l’émission le Grand Oral sur la 97.5 Rewmi FM, Mael Thiam par ailleurs administrateur de l’Apr s’est prononcé sur la sortie d’Amsatou Sidibé. Il explique : « nous ne nous en sommes pas pris à Mme Amsatou Sow Sidibé que je respecte beaucoup et qui est une grande dame qui fait partie de ceux là qui ont combattu pour la consolidation de la démocratie au Sénégal. Cependant, ce que j’ai fait personnellement c’est de démontrer la contradiction qu’il  y’avait entre sa façon de voir et la mienne. En cela, il était bon de rétablir la vérité et de démontrer effectivement que le Sénégal à connu des pas de géant sous l’avènement de son excellence Macky Sall. Donc, il n’était pas acceptable de dire que le Sénégal était bloqué ». Il faut dire également que le ministre conseiller Amsatou Sow Sidibé a indiqué que le Président n’écoute pas ses conseillers. Ainsi, rétorquera Mael Thiam : « Vous m’amenez dans un terrain sur lequel il m’est difficile de m’exprimer. Parce qui est habilité à dire que le Président n’écoute pas ses conseillers. Si les conseillers le disent c’est parce qu’ils ont leurs raisons et posons leur la question. Personnellement je ne suis pas sûr que le Président de la République n’écoute pas ses conseillers. Ce que j’ai pu dire c’est chaque fois qu’il m’est arrivé d’être invité à réfléchir sur une question déterminée, j’ai eu le grand honneur de me rendre compte que le Président de la République en tient compte. Maintenant, est ce qu’être écouté veut dire absolument que le Président de la République applique ce que l’on souhaiterait qu’il fasse ». Avant de poursuivre : « n’oubliez pas qu’un conseiller est un acteur appelé à fournir une impute dans le processus de réflexion mais il n’est pas à la base de la décision ».

La coalition BBY et la venue de Djibo Kâ

Mael Thiam a donné son avis sur le compagnonnage entre Apr et la coalition bénno bokk yaakar. « Nous avons été ensemble pendant les deux tours avec un objectif de déboulonner un régime qui était là et de gouverner ensemble. C’est ce que nous sommes en train de faire et les ministres et les directeurs, bref tous les acteurs de l’exécutif qui viennent des partis partenaires de l’Apr dans le cadre de Benno Bokk Yaakar exercent leurs missions conformément à la vision du Président  de la République. Pour moi ça marche. Mais qu’il y’ait de temps en temps des échappés liés à des libertés d’expression. Que les uns et les autres s’expriment sur des problématiques données, cela ne témoigne que de la vitalité de notre compagnonnage », a-t-il défendu. S’agissant de la venue de  Djibo  Kâ, l’invité du Grand Oral de déclarer : « jusqu’à présent nous n’avons pas enregistré l’intention de Djibo Kâ ou de son parti de rejoindre l’Apr. Ce que Djibo Kâ a fait c’est ce que beaucoup de sénégalais ont fait à savoir répondre à l’appel du Président Macky Sall qui, après avoir élaboré le Pse qui est un plan exclusivement orienté vers l’émergence du Sénégal et au-delà des deux mandats du Président de la République, Monsieur Djibo Kâ a estimé qu’il était temps de faire fie de ses positions partisanes et de répondre au nom des intérêts supérieurs de la nation. Il est le bien venu ».

Rewmi.com/C.M.Sarr

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …