Grand Oral : Mamadou Diop Decroix sur la marche : « Je pense que l’autorité politique a dû s’en mêler pour donner des instructions »

Président de la commission communication du front Manko wattu Sénégal, Mamadou Diop Decroix a été, aujourd’hui, l’invité du Grand. Sur les ondes de la Radio Rewmi FM, Mamadou Diop Decroix est revenu sur leur manifestation d’hier qui a été dispersée par les forces de l’ordre à coup de grenades lacrymogènes. Il déclare : « On est arrivé à 16 heures sur les lieux et les 4/5 des marcheurs n’étaient pas encore sur place. On s’était dit à 15 heures et il est 15 heures 30 minutes donc il faut qu’on démarre. La foule était très nombreuse et on avait un camion sonorisé. L’idée c’était de nous installer sur le rond point avec la sonorisation pour nous adresser aux populations. ça, la police ne l’a pas compris parce qu’on n’a pas eu à échanger. Peut-être que si on avait échangé la police aurait compris que c’était pour rassembler ». Selon le Président de la commission communication du front Manko wattu Sénégal, les forces de l’ordre auraient reçu des instructions de la part de nos autorités étatiques.  » Mais, je pense que l’autorité politique a dû s’en mêler pour donner des instructions. J’ai entendu nos amis du pouvoir dire oui ils ont voulu briser le barrage de police pour aller au ministère de l’intérieur (…). Je dois vous dire même c’est sur la place qui nous a été autorisée par le Préfet qu’ils nous ont attaqué. Je pense que la police aussi n’avait pas l’intention  d’attaquer parce que si elle avait l’intention de réprimer la manifestation je pense qu’elle aurait pris cette précaution importante en disant qu’on se met à 50 mètres de la place. Comme ça si on dépasse la place on saura que l’intention est matérialisée. Mais, c’est sur la place elle-même qu’on nous a attaqué », a dénoncé l’invité du Grand Oral.

Rewmi.com/C.M.SARR

Voir aussi

Dernière minute- Yaya Jammeh serait disposé à quitter le pouvoir

REWMI.COM- Yahya Jammeh serait en train de négocier les conditions de son départ avec le …